Switch OmniSwitch Alcatel-Lucent : Connexion et fichier de configuration (partie 1)

Nous abordons dans cette première partie les points suivants:

  • Comment se connecter à un switch alcatel-lucent
  • Les commandes pour gérer l’arborescence et les fichiers du commutateur
  • La différence entre les répertoires et configurations certified et working

Les commandes ont été testées sur un switch alcatel série 6250.

switch alcatel lucent

Connexion au switch

Suivre le OmniSwitch Getting Started Guide pour brancher un câble console et afficher un prompt.

Donc, comme le présente le guide, on se connecte au switch avec un câble DB9/RJ45.
Le logiciel est paramétré avec les options suivantes:

  • baud rate: 9600
  • parity: none
  • data bits: 8
  • stop bits: 1.

Le compte administrateur par défaut est :

  1. Utilisateur : admin
  2. Mot de passe : switch
-> login : admin
password :
 
Welcome to the Alcatel-Lucent OmniSwitch 6250
Software Version 6.6.1.835.R01 Service Release, June 09, 2011.
 
Copyright(c), 1994-2009 Alcatel-Lucent. All Rights reserved.
 
OmniSwitch(TM) is a trademark of Alcatel-Lucent registered
in the United States Patent and Trademark Office.
 
->

Commande pour gérer l’arborescence et les fichiers du commutateur

Les commandes pour naviguer dans les répertoires du switch sont les mêmes que pour les systèmes unix/linux. Je vous laisse découvrir tout cela (dir cd pwd ls cp mkdir vi rm scp fsck …)

La racine est /flash

Pour transférer les fichiers, il est possible d’utiliser ftp, sftp, tftp.

Différence entre la configuration certified et working

Le firmware du switch ainsi que les fichiers de configuration sont stockés dans deux répertoires différents: le répertoire working et le répertoire certified.
Quant à la configuration en mémoire (courante), elle est nommée running.

La configuration et le logiciel présents dans le répertoire certified sont considérés comme les plus fiables. Ainsi, au démarrage, s’il y a une différence entre le contenu des deux répertoires, le switch alcatel-lucent utilisera la configuration du répertoire certified.
Si le switch démarre à partir de ce répertoire, on ne pourra pas sauvegarder les modifications effectués dans la configuration chargée en mémoire (running)..

Si les répertoires contiennent les mêmes informations, le commutateur démarre sur la configuration du répertoire working. Les modifications à suivre peuvent alors être sauvegardées.

Un peu de pratique :

Pour enregistrer la configuration courante (running) dans le répertoire working, deux possibilités :

-> copy running-config working
File /flash/working/boot.cfg replaced.
This file may be overwritten if "takeover" is executed before "certify"

Ou bien

-> write memory
File /flash/working/boot.cfg replaced.
This file may be overwritten if "takeover" is executed before "certify"
->

Pour copier la configuration du répertoire working vers certified

-> copy working certified
 
FRI SEP 13 15:16:16 : CSM-CHASSIS (103) info message:
+++ == CSM == CERTIFYing software process started
+++ == CSM == Setting CERTIFY Timeout for 800 seconds
 
from /flash/working to /flash/certified
Copying boot.cfg                             ....................          completed
 
+++ == CSM == Stack 1 Certify process Completed
 
FRI SEP 13 15:16:17 : CSM-CHASSIS (103) info message:
+++ == CSM == CERTIFY process completed successfully
->

Il peut être très utile de forcer le démarrage à partir du répertoire working.
Par exemple, lors de l’installation d’un nouveau firmware. Il est bien de pouvoir tester le bon fonctionnement de celui-ci en démarrant le switch à partir du répertoire working.

Pour redémarrer à partir du répertoire working, on utilise la commande reload working avec une option de sécurité rollback : si le switch n’a pas redémarré au bout de 5 secondes, il redémarre avec la commande simple reload (donc sur la configuration certified).

-> reload working rollback-timeout 5

Affichage de l’état des configurations ou comment savoir ou nous en sommes ?…

Saisir la commande show running-directory

Dans le résultat de la commande suivante, la configuration utilisée (running configuration) est la working et cette configuration est différente de la configuration certified (CERTIFY NEEDED SYNCHRONIZATION STATUS)

-> show running-directory
 
CONFIGURATION STATUS
   Running CMM              : PRIMARY,
   CMM Mode                 : MONO CMM,
   Current CMM Slot         : 1,
   Running configuration    : WORKING,
   Certify/Restore Status   : CERTIFY NEEDED
SYNCHRONIZATION STATUS
   Running Configuration    : SYNCHRONIZED,

Harmonisation des deux répertoires : copie des fichiers du répertoire working vers le répertoire certified.
Il est bien sur possible de faire l’inverse. (copy certified working)

-> copy working certified
 
FRI SEP 13 15:10:34 : CSM-CHASSIS (103) info message:
+++ == CSM == CERTIFYing software process started
+++ == CSM == Setting CERTIFY Timeout for 800 seconds
 
from /flash/working to /flash/certified
Copying boot.cfg                             ....................          completed
 
+++ == CSM == Stack 1 Certify process Completed
 
FRI SEP 13 15:10:35 : CSM-CHASSIS (103) info message:
+++ == CSM == CERTIFY process completed successfully
->
->

On lance à nouveau la commande show running-directory. Le résultat présenté ci-dessous indique que les configurations working et certified sont synchronisées.

-> show running-directory
 
CONFIGURATION STATUS
   Running CMM              : PRIMARY,
   CMM Mode                 : MONO CMM,
   Current CMM Slot         : 1,
   Running configuration    : WORKING,
   Certify/Restore Status   : CERTIFIED
SYNCHRONIZATION STATUS
   Running Configuration    : SYNCHRONIZED,
 
->

Afficher la configuration courante running-config

->show configuration snapshot all

En résumé : les OS des switch alcatel-lucent sont basés sur un os type unix.
Il existe deux répertoires de configuration et de logiciel, ce qui permet une certaine souplesse d’administration.
Et pour enregistrer, il faut tout d’abord enregistrer la configuration courante (running-config) dans le dossier working puis copier le dossier working vers le dossier certified.